Ignorer et passer au contenu
Commande par téléphone
du lundi au vendredi
de 09H30 à 18H00
(numéro non surtaxé)

BLOG DES ROSES

La Saint-Valentin - Célébrons l'histoire de l'amour

14 Feb 2022

 La Saint-Valentin, jour romantique par excellence, est depuis grands nombres d’années, la fête où Cupidon déborde d’énergie. Illustre et tendre célébration pour certains, ou juste la simple occasion de se déclarer pour d’autres : la St-Valentin est une fête en divisant certains, mais réunissant avant tout, les couples du monde entier.

Dès lors, après les articles « Symbolique des couleurs », « Un week-end romantique pour la Saint-Valentin », « Comment s’organiser et quoi offrir » pour l’occasion, il est temps pour nous de clore notre sélection d’articles spécial St-Valentin.

De ce fait, dans « Célébrons l’histoire de l’amour » nous allons, en plus d’arpenter ses mythes et représentations, parler de ses célébrations autour du monde sans oublier de parler de son atmosphère enivrante de romantisme.

Prêt à ce que Madame veut des roses vous fasse tomber amoureux l’amour ?

Mythes, légendes, et origines de la Saint-Valentin

Traversant les âges, l’amour est et demeure universel.

Chaque personne, chaque être a aimé au moins une fois. Ce sentiment si puissant, souvent décrit comme inexplicable et assez imprévisible pour nous aveugler…

Seriez-vous rassuré si l’on vous disait que dans l’Antiquité, tous ces déboires amoureux avaient un responsable ? En effet, en Rome Antique, le fils de Vénus était celui à blâmer lorsqu’un amour inattendu surgissait… Parfois lui-même représenté les yeux bandés pour expliquer son imprévisibilité, nous parlerons bien évidemment de notre jeune angelot à l’arc enchanteur : Cupidon.

Connu pour distribuer la passion à coup de flèche, le fils de la déesse de l’amour n’eut de cesse de créer des couples, divins comme mortels. Mais saviez-vous que le porteur de l’amour fut lui aussi corrompu durant l’activité de ses fonctions ? À l’origine envoyé pour piquer la princesse Psyché (que sa mère jalousait pour sa beauté) elle l’a destinait à tomber amoureuse de l’homme le plus laid de la contrée. Une tâche que le jeune Cupidon ne peut se résoudre à accomplir lorsqu’il en tombait éperdument amoureux. Un sentiment très vite partagé par cette dernière et qui après maintes et maintes péripéties pu enfin s’unir à celle-ci, faisant à son tour de la princesse : une déesse.

Une jolie histoire qui donnerait envie d'aimer pour l'éternité, non ?

"Psyché ranimée par le baiser de Cupidon "

Antonio Canova (1787)

Ainsi, par-delà mythes et légendes, la dimension historique et religieuse de notre St-Valentin semble peu connue. À l’origine catégorisée de fête en l’honneur du dieu de la fécondité, « les Lupercales » (de leurs noms) étaient les seules célébrations apparentées à l’amour.

"Fiestas Lupercales"

Andrea Camassei (1635)

Ce ne fut donc pas avant les années 250 que la fête de l’amour comme nous la connaissons trouva son origine.

Le saint Valentin était un prêtre chrétien qui mariait les gens du peuple dans l’illégalité la plus total.

Et pour cause, sous le règne du tyran italien Claude II le Gothique, les mariages furent très vite interdits. En effet à cette époque, les hommes mariés étaient dispensés d’aller à la guerre, et grands nombres d’entre eux aspiraient à sauter le pas, pour ne pas être envoyés au front. Une bonne excuse pour rendre les mariages chrétiens hors-la-loi, le christianisme ayant encore du mal à se faire accepter par l’empereur romain.

Et ce fut là, que notre Saint Valentin intervenu. Fervent défenseur de l’amour, ce dernier continua de les unir, malgré l’interdiction impériale. Selon lui, l’abus que certains faisaient du mariage pour déserter, et la haine de leur empereur pour les chrétiens ne devait en rien impacter les vrais croyants qui s’aiment.

Malheureusement pour ce dernier, il fut finalement attrapé et condamné à mort en 269 pour avoir servi l’amour… Avant d’être canonisé et de devenir ce Saint que nous connaissons tous : Valentin.

Cela fera ainsi le lundi 14 février 2022, 1753 ans que Saint-Valentin nous a quitté.

L’aspect romantique à notre époque

Un soleil flamboyant, des oiseaux qui chantent, des papillons dans le ventre. Lorsque l’amour nous touche, tout notre environnement est chamboulé. Telle l’allégorie de Cupidon aux yeux bandés, il n’est pas rare que l’on puisse perdre nos repères tant l’amour peut nous aveugler.

Toutefois, malgré la beauté de ce sentiment, la fête le caractérisant n’est pas forcément du goût de tous. Une fois dans l’année, l’amour s’impose comme maître du 14 février ; et bien loin du tragique destin de l’honorable Saint-Valentin, il nous est, chaque année offert la possibilité de le célébrer. Déclarer un amour, maintenir l’étincelle ou encore raviver une flamme : le monde autour de nous deviens lui-même, dès les prémices du mois de février, une immense forge au romantisme.

Des pétales de roses, maintes teintes de rouges, du satin, des chocolats mais surtout des roses. Tous ces attributs sont les pionniers romantiques de notre siècle.

Bien sûr, le fait de se demander ou non si cette fête n’est qu’une immense fourmilière commerciale est chose courante.

Mais la réelle question est de savoir, pourquoi celle-ci peut vous inspirer méprise ? Trop populaire, ou encore trop impersonnelle me direz-vous peut-être ? Et bien sachez une chose : la Saint-Valentin ne représente qu’une occasion supplémentaire de célébrer votre amour.

La Saint-Valentin est une occasion mondiale de s’y atteler certes, mais il n’y aura jamais aucune date précise pour aimer. Et pour cause, au Japon par exemple, il en existe deux :

Une St-Valentin le 14 février ou les femmes offrent roses et chocolats à des hommes qui ne sont pas forcément leurs amoureux.

Là-bas, étant considérée avant tout comme une fête célébrant l’amour, ces dernières font des cadeaux à leurs amants, comme à leurs amis proches ou encore leurs frères.

Et ce n’est qu’un mois plus tard, le 14 mars que la Saint-Valentin blanche arrive et ou les rôles s’inversent. Les hommes offrent des cadeaux aux femmes de leur vie…


Pour conclure notre douce St-Valentin

Dès lors, peu importe sa date, l’amour mérite d’être célébré à chaque instant. Et si dire je t’aime vous semble parfois difficile, que vous êtes timide, ou peureux d’exprimer vos émotions profitez de cette occasion pour le faire : et consolez-vous en vous rappelant que vous et les amoureux du monde entier doivent surmonter cette même peur.

Il existe donc mille et une alternatives pour démontrer votre amour… Alors pourquoi ne pas sauter le pas avec des roses ? Qui plus est, des roses qui seront éternelles ?

 

« Qui prouve son amour au quotidien n'a plus besoin de la Saint-Valentin. »

-Damien Berrard

 

 

 

Article précédent
Article suivant

Merci de votre inscription

Cet e-mail a été enregistré !

Shop the look

Fermer

Choisir les options

Fermer
Edit Option
this is just a warning
Connexion Fermer